Qui suis-je ?

La recherche de relations humaines, c’est ce qui a été mon moteur pour ma reconversion en 1999.

Je vais vous raconter mon histoire :
Mon début de parcours professionnel s’est déroulé dans les techniques aéronautiques. Depuis, tous les jours, je m’appuie sur les qualités et les connaissances développées dans mon cursus d’ingénieur et dans mes deux emplois en industrie aéronautique :

  • la rigueur, la logique, la recherche de solutions, l’expérimentation.
  • les métiers en usine, les procédures qualité, les types de managers, les organisations du travail

Mais, manipuler des chiffres, rédiger des rapports de tests, suivre des protocoles d’essais… ne comblait pas la partie de moi en besoin de contacts humains.
Et donc, je profitai d’une arrivée en Touraine pour répondre à ce besoin.

Tout d’abord, me voilà formatrice au Greta, à la centrale nucléaire de Chinon, à enseigner mathématiques et physiques. Comme l’un de ces agents s’engage dans une VAE (nous sommes en 2001), je m’intéresse au sujet et je découvre alors cet outil et ce que veut dire « accompagner ».

A la suite de cela, en 2002, j’ai fait de la VAE mon cheval de bataille et deviens conseillère et accompagnatrice au Cnam. Cela veut dire :

  • présenter la VAE
  • vérifier sa pertinence dans le parcours
  • identifier les hypothèses de diplôme
  • expliquer les financements
  • aider à l’instruction de la recevabilité
  • accompagner dans la rédaction du dossier
  • préparer au jury
  • conseiller en cas de validation partielle

Et cela fait 15 ans que ça dure ! avec toujours autant d’intérêt pour les expériences variées que j’entends et aide à formaliser.

Quand, en 2011, mes missions m’ont éloignée de la relation d’aide, je suis entrée en formation d’accompagnement au bilan de compétences. Et c’est ainsi que j’ai complété mon offre de services par cet outil d’aide à l’élaboration de projet professionnel.

J’ai alors créé mon activité indépendante d’accompagnatrice.

J’y croise des personnes qui s’ennuient, dont les postes vont disparaitre, qui rêvent d’une deuxième vie professionnelle, qui ne sont plus en phase avec les valeurs de leur organisation, qui ont vécu un burn out…
Autant de parcours variés et de problématiques diversifiées qui font de chaque bilan une spécificité.

Accompagner (en VAE et en bilan), pour moi, cela veut dire guider, marcher au côté de, servir de miroir, amener l’autre à se poser les bonnes questions, mettre en mouvement.
Sans jugement, en toute confidentialité, sans injonction au projet !

Pour le faire au mieux, je ne cesse de me former: sessions en présentiels, MOOC, revues spécialisées, conférences, groupes Facebook… et discussions avec mes collègues formateurs et conseillers en insertion.

Mes valeurs : Confidentialité – neutralité – objectivité – respect