Bilan de compétences

quel futur

Nous vivons tous des périodes dans notre vie professionnelles lors desquelles nous nous questionnons sur notre parcours futur :
– ce métier me convient-il encore ?
– quel autre métier exercer ?

Soit parce que nous en sommes contraints :
– une fermeture de service/d’entreprise
– une incapacité physique
– une souffrance au travail
– un déménagement
Soit parce que nous en avons besoin, en raison de :
– l’ennui
– le manque d’évolution
– les valeurs de l’entreprise
– le cadre de travail

Toute personne peut s’engager dans un bilan de compétences afin d’identifier un ou des projets professionnels réalistes et réalisables.
Vous recensez vos traits de personnalité, vos intérêts professionnels, vos valeurs au travail, vos compétences, vos contraintes, vos priorités. De cela, des projets professionnels (formation, VAE, métiers) en découleront.

Selon l’article R6313-4 du code du travail, le bilan se déroule en 3 phases :

/https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000038014105/2020-11-09/

  1. phase préliminaire : analyse de la demande, accord sur le déroulement, parcours de vie
  2. phase d’investigation : exploration, élaboration d’alternatives pro
  3. phase de conclusion : appropriation des résultats, co-construction du plan d’action, remise de synthèse

Un suivi post bilan est proposé 6 mois après.

Durée du bilan :
24 heures : 21 heures en face à face en présentiel ou à distance (en visio) + 3 heures en autonomie guidée
Les dates d’entretien (2 à 4 heures) sont fixées conjointement sur la base d’un rythme d’une séance par semaine; elles peuvent avoir lieu sur temps de travail ou hors temps de travail. Les séances sont adaptées aux problématiques rencontrées par les personnes en situation de handicap.

Ma déontologie : ne pas juger, assurer une écoute inconditionnelle, respecter la confidentialité, être bienveillante, faire preuve de neutralité et recueillir le consentement de la personne accompagnée